Site icon L'Atelier de JP

Pré-confinement : sortie avec le Leica M5

Si vous avez lu l’article « première sortie avec le M5 », vous avez compris que depuis le 15 mars j’attendais de voir le résultat de ce premier essai.

Pour mémoire, ce jour là, j’étais sorti photographier ce que je ne savais pas encore être le dernier marché dominical de la Ville de Mons (et ailleurs) avant … deux mois et demi !

La Belgique se préparait à « quelque chose », sans vraiment trop savoir quoi, ni comment. Nos sinistres nous parlaient de possible confinement, de sorties réglementées, de mesures d’hygiène particulières, … mais leurs panels d’experts n’étaient pas encore très bien entendu, ni compris, par nos éminences.

Bref, cette sortie fut étrange, le temps était gris, un ciel laiteux, pas trop froid, mais humide … un temps à ne pas mettre un vieil appareil dehors.

Mais c’est un Leica, le M5, que je sortais ce jour-là. Réputé pour leur solidité, un petit temps frais n’allait pas l’abattre, il est dans la fleur de l’âge : 47 ans (le mien est daté de 1973).

Côté « technique », j’avais monté dessus un Voigtländer Ultron 35mm f1:1,7, chargé un film Fuji X-Tra 400 Asa expiré depuis janvier 2014 (mais toujours resté dans un frigo).

Et voilà, j’ai reçu le film, développé et scanné, hier. Je vous livre le résultat, vous demandant votre clémence pour ce premier essai avec cet appareil télémétrique.

J’ai choisi de placer ces photos dans un article du « pré-confinement » car il me permet de respecter une logique dans les images.

Je vais reprendre cet appareil, y placer un film neuf et tenter d’autres réglages mais je suis assez satisfait du rendu des photos, qui collent bien au propos, à l’ambiance du moment.

La suite donc au prochain numéro, dit-on !

Quitter la version mobile