Site icon L'Atelier de JP

Pour varier les plaisirs …osez les films « exotiques »

Toutes les tailles de film n'existent plus mais il y a souvent des solutions alternatives pour se faire plaisir

Autant un capteur reste un capteur, quelque soit sa taille, autant les films argentiques peuvent nous en faire voir de toutes les tailles, couleurs, sensibilités, rendus, …

Si certaines marquent, autrefois actives et dans la fabrication d’appareils photos et de films, agrémentent leurs logiciels de traitement d’image avec des rendus « comme en argentique » – Fuji, Olympus entre autre – elles renforcent cette formidable diversité qu’offre (ou offrait, beaucoup de films ayant disparus) les films aux sels d’argent et surtout cette propension que les photographes avaient d’essayer des effets différents au service de leur créativité.

J’ai parfois difficile d’imaginer toutes les combinaisons qu’offrait la pratique photo d’avant le numérique.

Pensez donc, vous pouviez jouer sur les types d’appareils, leurs objectifs aux rendus particuliers, la taille des films, leurs rendus, tous très différents, et je ne parle pas encore des traitements lors du développement, des méthodes alternatives dudit développement, … c’est presque à l’infini.

A une époque où, sous prétexte de nous aider dans nos moindres choix, on « normalise » tout et « standardise » encore plus, j’avoue que le simple fait d’user des films encore à notre disposition est jouissif !

Si vous vous en souvenez, je vous avais donné l’adresse de la plus grande banque de données existante pour les films argentiques. Vous pourrez y faire vos choix.

Et puis, il y a des producteurs spéciaux, comme les films fabriqués par OWAX ou les films Washi. Il y en a sans doute d’autres encore. Vous pouvez me les donner en commentaires, pour les partager.

Mais qui dit films dit appareils. et il est parfois utile de savoir si celui que cet appareil accepte est toujours fabriqué.

Petite revue de ce qui existe toujours, du plus petit au plus grand :

Des firmes spécialisées vendent tous ces formats. Je vous cite celles chez qui je me fournis : Fotoimpex en Allemagne et RetroCamera en Belgique; Owax, que j’ai déjà cité plus haut.

Il y en a sans doute d’autres mais celles-ci sont au moins européennes.

Chez Fotoimpex, ils ont en plus développé un service tout particulier pour les films en 8×11 Minox, car tout le monde n’a pas une cuve Minox à développer chez soi, ni, a fortiori, un labo. Et donc, ils vous proposent, à l’achat d’un film, un service complet : l’achat du film, le développement, les négatifs, le scan de ceux-ci et le tirage des photos en format 10×13. Simple et efficace.

Enfin, sachez qu’il existe toutes sortes d’adaptateur pour, par exemple, utiliser des films 135 à la place du 120, pour mettre du 110 à la place du 135, …

Bref, de quoi égayer ces nouvelles longues journées de confinement !

Quitter la version mobile