Site icon L'Atelier de JP

La Belgique n’aime pas les arbres …

Depuis plus de trois ans maintenant, des dizaines de milliers d’arbre ont été sauvagement abattus par les pouvoirs publics, notamment le long des milliers de kilomètres de nos autoroutes.

Tous les prétextes sont bons :

Si nos sinistres éminences venaient plutôt à considérer ces bois comme des parcelles à entretenir, en y consacrant le personnel nécessaire pour nettoyer, élaguer quand besoin, y planter des basses tiges peut-être moins dangereuses que de laisser la nature faire pousser les essences les plus actives, récolter les grumes et les valoriser correctement, …

Bref, s’ils en venaient à considérer ces milliers de kilomètres d’arbres comme une richesse capable d’absorber une grande quantité du CO2 produit par les véhicules qui empruntent ces routes plutôt que des les abattre sans discernement et comme des sauvages (voyez les dégâts fait par les machines qui arrachent, broient), nous en serions les premiers bénéficiaires et cela créerait de l’emploi.

Mais il y t’il quelqu’un dans ces trop nombreux hémicycles qui réfléchisse ?

Voici un aperçu de ce « massacre à la tronçonneuse » … d’Obourg à La Louvière … ad nauseam !

Quitter la version mobile