Vous avouerais-je que je apprécie généralement peu la côte belge ?

Trop de bâtiments en front de mer, qui relègue la nature bien loin, des plages « formatées », des digues toutes semblables, bondées de monde quand il fait beau, balayées par le vent du Nord, des cuistax partout, …

Bref, je préfère le coté encore « sauvage » de la Côte d’Opale.

Cependant, en ce début de juillet, nous avions décidé de prendre quelques jours de repos en Belgique, les restrictions Covid empêchant encore d’aller où bon nous semble sans formalités contraignantes.

Si nous avons posé nos bagages à Westende (Middelkerke), nous avons aussi visité Ostende, Diksmude (ville martyr de la guerre 14-18) et Bruges au retour.

Voici quelques vues de ces endroits

contemplation

L’aventure est au bout de la carte (merci à Filimages pour cette idée géniale)