Canon Eos 5 D Mark 2

En photo « généraliste », c’est un Canon Eos 5 D M2 qui m’épaule pour exprimer ce que je ressens. Mes optiques privilégiées sont un 24 – 70 mm f1:2,8 série L constant de chez Canon et un 70 – 200 mm f1:4 (série L) de chez Canon. Ce n’est pas le plus léger des appareils mais il assure et me rassure.

Son viseur ne couvre que 97% du cadre ? Sa rafale ne dépasse pas 3,9 images seconde ? Sa sensibilité n’est que de 25600 ISO ? Bon, et alors ? Je l’ai payé environ 450€ avec moins de 15000 déclenchements. Pour avoir des caractéristiques plus « performantes », il me fallait sortir, au bas mot, 2500€. Donc, comme je ne photographie pas par nuit noire des endroits tout noirs, que je ne fais pas de photos sportives et que je connais les limites de mon cadre, il est parfait.

Du côté des avantages : il est tropicalisé, costaud (certains disent indestructible, mais je n’ai pas essayé !), très digne successeur du 5 D premier du nom, qui a ouvert la légende.

Et pour tout vous avouer, j’ai hésité à le revendre : j’avais acheté un Canon 6 D qui devait le remplacer dans mon sac, mais … il est très attachant et – petite coquetterie – il va bien avec les optiques au liseré rouge.

J’ai écumé le Net pour trouver des avantages définitifs pour le Canon 6 D M 1 … et je n’en ai pas trouvé : la vidéo ne m’intéresse pas avec un appareil photo; je suis réfractaire aux connexions Wi-Fi; il a un GPS intégré … grrr, je déteste être suivi à la trace; il a sensiblement le même nombre de pixels que le 5D M 2; il monte à 102400 iso ? et le bruit alors … il est très chouette mais je ne peux pas garder les deux et, finalement, pour 40 gr de différence entre les deux, ça ne joue pas.