Canon New F1

Le principe des légendes, c’est d’être remplacées à plus ou moins long terme, par … d’autres légendes !

Sur ce blog, je vous présentais le Canon F1, né en 1971 et je vous précisais que cet appareil était le résumé de tout ce que Canon savait faire à l’époque en terme d’appareil pro. Hormis une petite mise à jour en 1976 (le Canon F1 N), son règne durera dix ans.

Les photographes pro de l’époque, qui parcourraient les nombreuses guerres des années ’70 à ’80, se partageaient en Canonistes F1 et F1N et en Nikonistes F et F2.

En 1981 donc, une nouvelle légende s’inscrivait au panthéon du 24 x 36, le Canon New F1. Canon a réussi un équilibre parfait entre les mondes de l’électronique et de la mécanique. Après les succès du Canon AE-1 entièrement automatique et du Canon A-1 multimodes, Canon créait un appareil bénéficiant de l’automatisation et de l’électronique mais sans diminuer la durabilité et la fiabilité. Bref, le New F-1, c’est le concept de base du F-1 d’origine – un corps mécanique fiable, un concept modulaire permettant d’adapter l’appareil aux besoins de l’utilisateur via des accessoires- et l’automatisation, mais qui reste derrière, prête à être utilisée comme une option possible (ce texte est inspiré du super site http://www.fou-du-canon-f-1.net/materiels/canon-new-f-1/ que je vous invite à découvrir pour de plus amples explications sur ces appareils mythiques).

Et donc … j’ai craqué pour un exemplaire venu tout droit du Japon, en parfait état et tout à fait fonctionnel.

C’est du beau, du lourd, des astuces utiles, sans fioritures ni mode d’emploi d’un kilo.