Cet appareil, que je vous ai présenté ICI, je l’ai vendu à un photographe portugais, avec qui j’ai noué de très bons contacts.

Lorsqu’il a reçu l’appareil, il a procédé à quelques petits travaux : changement du verre de visée devenu trop illisible, nettoyage des mécanismes d’ouverture et il a, avec parcimonie, huilé quelques rouages.

En fait, il compte bien l’utiliser pour ses travaux personnels, ce qui me comble bien évidemment.

Il a eu la gentillesse de me dédier une photo, qui est une surimpression (bel exercice de style quand on sait que Zeiss à mis en place un mécanisme pour empêcher cela).

A mon tour, je la partage avec vous, je la trouve superbe.

© Carlos Gross

Avec du talent, il est possible de tirer le meilleur parti d’un appareil vieux de soixante ans !

Il me reste à souhaiter que cette combinaison Carlos + Zeiss Ikon puisse nous régaler de magnifiques photos encore longtemps.