Aller au contenu principal

Lumix GX80

Vous le savez, vous qui me suivez, je cherche encore et toujours un Saint Graal photographique pour la photo de rue …

Du moins, en numérique. En argentique, j’ai adopté le Zeiss Ikon ZM.

J’avais opté, finalement, pour le Canon EOS 50M, petit hybride sympa, équipé soit d’un EF M 22mm ou du EF M 18-55mm.

C’est un chouette appareil, facile, léger, dans l’excellente tradition Canon.

Mais pourquoi diable, chez eux, ne font-ils pas un appareil dans la veine des Fuji X100 ou Fuji EX Pro ?

C’est à dire des télémétriques, qui peuvent se muer en télémétriques hybrides. Vous me direz qu’ils en ont mais aucun avec viseur intégré … et c’est dommage.

Le Fuji X100V est hors de prix (1500€) et un Fuji X2 Pro se négocie encore autour des 900€. C’est encore trop.

Les Sony sont très bons mais je n’aime pas leurs menus à rallonge, qui sont loin d’être faciles et logiques.

Il restait alors éventuellement l’alternative de l’Olympus Pen F, qui est excellent (c’est celui que Philippe de Pix-Visu utilise) et il est en 4/3.

Depuis l’annonce de la vente de la branche photo de la marque, il s’en trouve quelques uns, à prix qui deviennent intéressants. Donc il n’est pas dit qu’ un jour, …

Finalement, j’ai porté mon choix sur le cousin de l’Olympus, le Panasonic Lumix GX80.

Il est plus « léger » au niveau des instruments de contrôle, par rapport à un Pen F, mais il a tout ce qu’il faut, sans des menus trop alambiqués et, chose que je vais découvrir, il n’a pas de filtre passe-bas sur le capteur.

Ne me demandez pas ce que ça veut dire mais, en gros (et si j’en crois le fabricant), ça permet d’avoir un meilleur rendu des couleurs sans empiéter sur la qualité des photos. A voir donc …

Celui que j’ai acheté (via un site de seconde main belge) m’a été livré avec sa boîte et tous ses accessoires, dont aussi un magnifique 25 mm f1;1,7 (équivalent 50 mm en 24×36) et un minuscule 12 – 32 mm f3,5 – 5,6 (soit un équivalent 24 – 64 en 24×36), qui fait tenir l’appareil dans une poche. Auxquels j’ai ajouté un Lumix 14 mm f2,5 (soit un équivalent 28 mm en 24×36), qui remplacera le 25 mm dont je ne me sers pas. C’est aussi un objectif pancake, qui permet de gagner en compacité. C’est utile en photo de rue.

Au sujet des objectifs, je pourrai monter les objectifs Olympus et Panasonic, dont les parait-il excellents série L, construits en collaboration avec Leitz (Leica). Et chez les fabricants tiers, comme Sigma. Quoique là, j’ai trouvé ce qu’il me fallait. Me restait plus qu’à commander des filtres neutres pour protéger le tout (en 46mm et 37mm), ce que j’ai fait ce matin, chez Hoya.

Bref, j’ai parcouru le mode d’emploi (heureusement pas trop gros), réglé l’appareil à ma façon, enregistré le tout sur le site de Panasonic et mis une carte de 32Gb (fournie avec l’appareil, merci Adem).

Il ne me reste plus qu’à le tester dans la rue pour vous dire ce que j’en pense et vous montrer les images prises.

A bientôt.

Comme d’habitude, si vous voulez en savoir plus sur l’appareil, voici le lien vers le site Panasonic

Vos commentaires sont les bienvenus, ils aident à faire avancer nos réflexions.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Abonnez-vous à ce blog par e-mail.

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à ce blog et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Traduire/tradurre/traducir/translate/vertalen/übersetzen

Archives du blog

L’Atelier de JP

Passionné de photographie et de peinture

Statistiques du blog

  • 40 429 visites
%d blogueurs aiment cette page :