La grande histoire de la photographie en BD.

Eh bien, voilà un chouette bouquin que j’ai dévoré et pourtant, il est dense.

Je vous explique : l’auteur, photographe, graphiste et illustrateur professionnel s’est attaqué à un domaine bien vaste avec une touche d’originalité qui n’enlève rien au sérieux du contenu.

Pas facile de retracer la vaste histoire de la photographie, de ses tout début jusqu’à nos appareils modernes et au delà.

Assis sur une vaste culture photographique, et un sérieux coup de crayon, Vincent Burgeon nous (re)fait découvrir les balbutiements de la photographie, son décollage, ses avancées à travers non seulement les appareils et leurs inventeurs géniaux mais aussi l’histoire qui a façonné souvent ses avancées les plus significatives.

C’est bien écrit, intelligemment découpé pour nous permettre d’assimiler au fur et à mesure les techniques, les femmes et hommes qui les ont utilisées, leurs difficultés et les solutions qui ont été apportées, petit à petit, pour en arriver au monde ultra moderne de nos appareils et applications.

C’est un petit photon qui vous guide, sympathique et parfois impertinent. Qui mieux que lui pouvait nous expliquer les mystères de la lumière et comment les Hommes ont essayé de la dompter, de la garder avec eux ?

Si vous rêviez de savoir comment fonctionnait le collodion humide, comment on développait les daguerréotypes, les secrets de la camera obscura, c’est quoi un pixel, etc. ce livre est fait pour vous. Et il parviendra à vous étonner !

Ses allers-retours vers la peinture, les arts en général, l’histoire du monde sont très pertinentes et mettent en perspective tant les difficultés rencontrées que les progrès accomplis.

Un petit plus, son système de notes, en fin de chapitre, pour approfondir les sujets abordés.

Ah, j’ai quelques regrets, mais ça relève de l’anecdote : lorsqu’il met à l’honneur les femmes photographes qui se sont émancipées à travers la photographie au XX siècle, Lee Miller n’est pas citée; s’il cite la création de Magnum, seul le nom de HCB est retenu comme co-fondateur, par exemple.

Mais mon plus grand regret, in fine, c’est que l’intelligence de ce livre ne soit pas illustrée de vraies photographies, de vrais documents d’époque, juste des dessins – fort bien fait – et quelques croquis. Si cela ne nuit pas à l’intérêt du livre, ça lui donne comme un goût de « pas assez ».

Ne boudons pas notre plaisir : PhotoGraphix, la grande histoire de la photographie, Vincent Burgeon, éd. DunodGraphic, ISBN 978-2-10-081740-5.

Et grâce à notre ami Phil (de filimages), voici le lien pour l’acquérir : DunodGraphic

Un livre à mettre entre toutes les mains.