Comme je l’expliquais précédemment, c’est toujours émouvant de découvrir dans un appareil qu’il y a un film dans la chambre.

Mais c’est toujours un risque de vouloir le faire développer car je ne sais pas si l’appareil à déjà été ouvert par mégarde (=film voilé), si l’appareil a été conservé dans de bonnes conditions (chaleur/humidité), si le labo va pouvoir faire quelque chose vu l’âge certain de quelques films …

Ainsi, j’avais trouvé un Kodak Brownie Starlet avec un film 127 dedans depuis …. un temps certain mais au développement, de vagues ombres seulement (temps de développement pas assez long, film vraiment trop vieux, …?).

Récemment encore, j’ai déposé un film APS, retrouvé chez les parents avec un mot dans la capsule en plastique « terminé 02/2009 ». Hélas, le labo m’a prévenu que le film était vierge !? Mauvais développement ou mauvais « étiquetage » des parents ?

Bref, tout cela pour vous expliquer que cette petite manie a un coût et que c’est très aléatoire.

Mais quand ça marche, c’est souvent de bonnes surprises et en tous cas des moments de découvertes émouvantes …