J’en avais écris un mot lors de la présentation du Canon AE-1 si vous vous en souvenez.

Olivier a eu la gentillesse de m’envoyer le schéma de démontage, je l’en remercie encore ici.

Mais lors de mes recherches, je suis tombé sur un chouette site, en français qui plus est, qui va faire le bonheur de pas mal de personnes, je pense.

Il s’agit d’Hostophoto qui vous explique, en images et en son, comment démonter (et remonter, hein !) quelques boitiers connus qui ont des petits soucis tout aussi connus.

Allez faire un tour sur ce site, il en vaut la peine.

Et je résiste pas au plaisir de vous mettre la vidéo pour le changement de porte du Canon AE-1 (ici un modèle AE-1 Program)

Bon, à vos tournevis et pinces, y a un peu de boulot …

Pour le mien, en fait, j’ai collé un morceau de gaffer dessus.

-« Non mais, quel fainéant celui-là ! »

Ben oui … et non.

Si vous vous souvenez du parcours de cet appareil, celui retrouvé chez les parents était complet mais semblait ne pas fonctionner. Toutefois j’en possédais un second dont la porte arrière était cassée (verrou) et la porte de la pile aussi et lui fonctionnait. J’ai donc pris la porte du dos de l’exemplaire intact pour la mettre sur le second (ça va, vous suivez toujours ?).

Mais entre temps, j’ai acquis pour une bouchée de pain un troisième AE-1 en panne, sans porte de pile mais avec un dos en excellent état. Porte de dos que j’ai greffée sur l’exemplaire de mes parents qui – en plus – semble avoir repris goût à la vie au moins une fois sur deux !

En résumé, j’ai donc :

  • un AE-1 complet qui fonctionne parfois (et je ne trouve pas la panne)
  • un AE-1 complet sauf la trappe à pile, cassée, qui fonctionne
  • un AE-1 épave, qui ne déclenche plus.

Me reste encore à trouver une porte de pile intacte, je ne désespère pas.

Voilà, voilà, j’espère que ce petit article pourra vous être utile.