Voici le second Polaroid Image/Spectra que j’ai acquis, celui-ci dans une autre brocante bruxelloise.

Comme je m’économise, je vous renvoie à l’article sur le Polaroid Image System pour l’historique de cette gamme.

Et je vais en profiter pour entrer plus en détails dans le maniement de ces beaux engins.

Mais avant tout, je réitère ce que j’expliquais précédemment, à savoir que le film (appelé Spectra, Type 1200 et Image) n’existe plus, malheureusement.

Abandonné une première fois en 2008 par Polaroid, il fut repris par Impossible Projet (qui redevient Polaroid Originals ensuite) en 2017.

Las, je vous laisse lire les déclarations des dirigeants de la firme :

Octobre 2019

Chers photographes Spectra,

Depuis 1986, Spectra a joué un rôle important dans l’offre cinématographique de Polaroid et dans le monde de la photographie instantanée analogique. Avec trois décennies derrière eux, ces caméras grand format arrivent maintenant à la fin de leur vie utile. Le brouillage et les pannes fréquentes affectent maintenant la majorité de ces caméras, et malheureusement, ce n’est pas quelque chose que nous pouvons influencer avec notre film.

Après des tests approfondis, nous avons conclu que nous ne pouvons plus prendre en charge ces caméras. Alors aujourd’hui, le cœur gros, nous annonçons la fin de la production du film Spectra.

Alors que nous partageons la tristesse avec notre communauté, nous continuons à nous concentrer sur l’avenir de la photographie instantanée analogique en améliorant notre gamme de base et en continuant à travailler sur la chimie de nos films. Nous sommes impatients de travailler avec notre communauté pour tester de nouveaux produits et faire prospérer la photographie instantanée analogique dans le futur.

Merci de continuer à croire en la photographie analogique instantanée,

Oskar Smolokowski
PDG, Polaroïd

Notre équipe de fabrication a mené un plan de test et d’amélioration intensif de 6 mois sur les caméras Spectra et notre film. Nous avons optimisé les dimensions et l’angle de déviation du film d’éjection, réduit le poids de la capsule et réduit la friction du masque grâce à différents revêtements. Nous avons également effectué plusieurs tests de batterie avec différentes tensions et courants de différents fournisseurs.

Ce défaut est complètement aléatoire et dépend de nombreuses variables avec chaque pack de film et de la configuration des circuits de la caméra. Il n’y a malheureusement pas de solution simple.

Andrew Billen
Responsable de la fabrication mondiale, Polaroid

Source : Polaroid. Notez que ces dirigeants remettent en cause la fiabilité des appareils pour la non reconduction de la fabrication des films.

Sortons les mouchoirs une dernière fois …

Mais faites attention, si le film a cessé d’être produit en 2019 (à l’heure où j’écris ce billet, ça ne fait que trois ans !), de petits malins essaient de vendre des stocks de pack Spectra. Outre le fait qu’ils les vendent à prix d’or, il faut vous assurer qu’il s’agit bien des derniers produits. Les plus vieux ont leurs piles mortes et la chimie est « cuite ». Faites gaffe aux arnaques sur les grands sites de vente !

Allez, découvrons donc à nouveau ce Polaroid Image Elite/Spectra.

Si vous avez lu l’article précédent, vous aurez remarqué une petite différence dans la forme des deux appareils : celui-ci est un peu plus arrondi et sa poignée est en plastique, avec un velcro pour l’ajuster.

Outre ces éléments cosmétiques, l’intérieur est identique :

  • objectifs à trois lentilles Quintic 125mm ouvrant à f10
  • viseur lumineux
  • mise au point automatique
  • électronique avec cellule
  • obturateur donnant les vitesses de 2,8 s à 1/200s
  • autofocus par sonar
  • prévu pour fonctionner avec les films 640 Iso

Sorti en 1997, le Polaroid Elite, suivi d’un Elite Pro, seront les hauts de gamme de la série Spectra.

-« Bon, mais comment ça fonctionne ce machin ? »

Lorsqu’il est replié, comme pour tout bon Polaroid, l’objectif est protégé et il est impossible de viser.

Ici, replié, il est particulièrement compact.

Pour l’ouvrir, vous devez pousser le levier sur le côté, sous la poignée. Attention, ce levier sert aussi à refermer (et donc éteindre) le boitier. Ne forcez pas pour le refermer si vous n’avez pas actionné le bouton.

Cette image a un attribut alt vide ; le nom du fichier est Polaroid-Image-Elite-3-1024x683.jpg

Imaginons que nous avons pu trouver un film neuf et que nous l’avons glissé dans l’appareil. Vous verrez alors un voyant s’allumer à l’arrière du boitier. N’oubliez pas que la pile est contenue dans le film, comme pour les 600 ou SX-70. C’est elle qui alimente le tout.

Source : Danfinen

C’est le moment de s’intéresser aux commandes qui sont à l’arrière.

Alors, de gauche à droite, vous aurez :

  • le commutateur d’unité (?), qui vous permet de modifier la lecture dans le viseur pour passer des mètres en pieds (ou l’inverse) comme mesure. Impossible de le manipuler accidentellement, vous aurez besoin d’une fine pointe bic pour le bouger.
  • le « bip » qui vous renseigne si vous avez bien fait la manœuvre, que vous pouvez éteindre
  • le minuteur ou retardateur, que vous enclenchez en poussant le curseur vers le bas. Il vous laisse 12 secondes pour vous mettre dans le cadre. Et souvenez-vous, si vous refermez l’appareil et puis le ré-ouvrez, le retardateur repart à zéro, ce qui vous permet de faire une double exposition sur la première photo qui n’aura pas été éjectée.
  • la mise au point automatique peut-être activée ou désactivée, bien que si vous optez pour la seconde solution, vous n’ayez pas vraiment le choix de faire cette mise au point manuellement car, de fait, le boitier se mettra sur l’infini (mise au point minimum à 4,6m). Disons que cette solution n’est utile que si vous voulez photographier à travers une fenêtre, auquel cas le sonar bute sur celle-ci.
  • vous pouvez aussi activer ou désactiver le flash. Solution à n’utiliser que si vous êtes en plein soleil ou avec un éclairage très puissant. En gros, laissez le flash sur ON, ça vous évitera de gâcher de la pellicule.
  • la fameuse compensation d’exposition, réduite sur les 600 à un petit curseur un peu inutile. Eh bien dites-vous que si elle semble plus sophistiquée ici, elle ne vous apportera rien de plus. Laissez faire le boitier pour la régler.

Un point à retenir, les commandes que vous auriez modifiées ne se remettent pas à zéro lorsque vous éteignez/rallumez l’appareil, elles restent comme vous les avez changées. A vérifier pour éviter les mauvaises surprises.

Et si nous essayions de mettre un pack Spectra dans l’appareil (continuons de rêver). Vous devrez d’abord ouvrir l’appareil afin d’atteindre un second bouton, situé sur la droite. En appuyant dessus, le compartiment s’ouvre, pour y glisser le film.

Comme pour tous les Polaroid, lorsque vous aurez inséré le pack film dans le compartiment et que vous aurez refermé celui-ci, il éjectera la feuille noire de protection (le darkslide) du film et l’appareil sera prêt à photographier.

Puisque nous continuons de rêver et que l’appareil est prêt à prendre sa première photo, vous devrez attendre que la LED devienne verte, ce qui signifie que le flash est prêt. Visez votre sujet en appuyant sur le déclencheur à mi-course, ce qui permet au boitier de faire la mise au point.

Petite particularité, votre vision est légèrement décalée par rapport à l’objectif (comme pour les appareils télémétriques). Vous ne verrez pas où l’appareil fait la mise au point par contre il vous indiquera précisément la distance qui sépare le boitier du sujet (en mètre ou en pieds).

C’est utile pour savoir si l’appareil vise bien le sujet que vous vouliez où s’il s’est arrêté sur un autre objet qui était sur le chemin de votre vision.

Si c’est ok – et ça l’est généralement, la mise au point par sonar étant précise – il vous reste à enfoncer à fonds le déclencheur.

Comme d’habitude, petit bruit de roulements, l’image sort par devant. Ne la laissez pas exposée à la lumière, retournez-là et laissez-là faire son développement toute seule, « à son aise ». Ne jamais secouer une photo, ça brise la chaine des réactions chimiques nécessaires au développement.

Et s’il fait frisquet, mettez là dans une poche, au chaud, elle se développera encore mieux.

Quelques dernières images de l’appareil

Voilà, voilà …

Un autre très bel appareil qui ravira les collectionneurs ou les bricoleurs qui essaieront de glisser du film 600 dans une ancienne cartouche de Spectra.

A son époque, il était un des meilleurs appareils instantané. Pour la petite histoire, il équipa les polices américaines et anglaises pour ses qualités.

Ceci étant, et je reviens au début de cet article, aux déclarations des dirigeants de Polaroid Originals, il semble bien que ces appareils connaissent des soucis au niveau de leur électronique, qui affiche pour les plus jeunes une trentaine d’années et les autres, frisent les quarante ans.

Si cette allégation est vraie, elle doit être suffisamment répandue puisqu’elle serait la cause de l’abandon du développement des nouveaux films Spectra.

Il y a d’autres appareils chez Polaroid a utiliser sans complications que pour se morfondre à la perte des Spectra, quoique …

Alors faut-il en acheter un ? Si vous êtes collectionneur, la question ne se pose pas. Si vous vouliez l’utiliser, il vous reste le bricolage, en espérant que le reste ne vous lâche pas.

En tout cas, il me semble raisonnable de ne pas dépasser les 15€ pour un très bel exemplaire avec, soyons fou, sa boite d’origine (et les accessoires ?)

J’ai hâte de trouver un jour, à prix raisonnable, un SX-70 ou un 690 (restons optimiste) et de vous en faire le compte rendu.

Quelques videos d’illustration

Regardez bien les premières images de cette seconde video, une publicité Polaroid d’époque vous montre comment fonctionne l’appareil

Si vous cherchez le mode d’emploi, c’est ici :

Des références : https://www.polaroid-passion.com/appareils-format-image-spectra.php?id=321, https://www.retrocamera.be/fr/296-film-instantane-polaroid-serie-image-spectra, https://collection-appareils.fr/x/html/appareil-805-Polaroid_Image%20Elite.html en français; http://www.optiksammlung.de/Polaroid/ImageElite.html, en allemand; https://en.wikipedia.org/wiki/List_of_Polaroid_instant_cameras, https://danfinnen.com/article/polaroid-spectra-system-instant-film-camera-guide/, https://www.polaroid.com/spectra-announcement, http://www.landlist.ch/landlist/landdcam-spec.htm en anglais