Olympus AF-10

Voici donc le second appareil trouvé dans une caisse ce dimanche matin.

Je vous passe les détails du nettoyage intensif dont il a fait l’objet, mais il est très présentable et particulièrement petit.

Plus petit qu’un Olympus XA, pour vous donner une idée. Et avec un flash intégré en plus !

En fait, le progrès a parfois du bon : plus petit donc qu’un XA, avec un moteur, un flash intégré, un autofocus performant, la reconnaissance DX des sensibilités de film, le chargement et l’armement tout aussi automatique.

A mettre dans tous les sacs pour partir en vadrouille, en ville ou à la campagne.

Question technique, c’est du tout simple, fait – comme le voulait Olympus – pour les familles.

L’objectif est un 35mm ouvrant à f3,5 dont la mise au point minimale est de 0,65m jusque l’infini. Il est – vraiment – tout automatique, du chargement de la pellicule, à la lecture du code DX, à l’autofocus, au réarmement et à la fonction flash.

Flash que l’on ne peut, malheureusement, pas débrayer.

Pour le mettre en route, rien de plus simple : vous lui mettez deux piles AAA, ouvrez la porte qui protège son objectif et il est en fonction (une petite diode rouge clignote uen seconde pour vous le signaler) !

Son autofocus accroche vite et bien, pratique si vous devez « dégainer » rapidement en photo de rue. A ce sujet, il est relativement discret, du moins pour le déclencheur, le moteur un peu moins mais comme il travaille vite, on ne l’entend pas longtemps.

Le viseur reste confortable, avec un cadre pour bien viser et un point au centre qui indique où le focus sera fait. Notez qu’en appuyant à mi-course sur le déclencheur, vous pouvez verrouiller la mise au point et une diode verte apparait pour vous signaler que celle-ci est bien faite.

Voilà donc un petit appareil, apparu au Japon dès 1987, que vous aurez rencontré souvent, dans un tiroir, vu sur des photos familiales, ou trouvé dans une brocante !

Une excellente alternative aux jetables et récupérables inutiles.

Quelques liens de références : https://benber.fr/revue-olympus-af-10/, http://www.collection-appareils.fr/x/html/appareil-5495-Olympus_AF-10.html en français.

7 commentaires sur “Olympus AF-10

  1. Merci pour cette réponse précise et qui me confirme dans la décision de le garder sous le coude pour les soirées où le flash auto est fort utile et ou oublier le nombre de prises de vues restantes n’est pas tant un problème 🙂
    Merci encore et au plaisir de lire vos autres articles , cordialement
    Marie

    • Bonjour Marie, c’est vrai qu’on s’attache vite à ces petits machins là. Toutefois, si vous deviez le remplacer, je vous conseillerais un Canon Prima Zoom 90, tout aussi petit, tout aussi automatisé mais dont vous pouvez débrayer le flash (ce qui évite des ennuis à certains endroits), ou un Panasonic C-2300ZM, voire un Nikon Lite.Touch Zoom 120 ED AF (la Rolls de l’époque mais à prix tout doux car les gens l’ont oublié). Les constructeurs en ont tant sorti au tournant des années deux mille qu’il est parfois difficile de faire son choix. Bien cordialement.

      • Un grand merci pour cette sélection, je vais me pencher dessus !

        • Ne négligez pas les tiroirs de vos parents ou grands-parents, il s’y cache souvent de pépites oubliées. Un petit tour dans les brocantes est souvent source de belles découvertes à prix tout doux. Peut-être vous faire une petite liste de ce qui pourrait retenir votre attention, une petite pièce de 5cent, un petit canif suisse pour ouvrir les compartiments de pile et vérifier qu’il n’y a pas de traces d’oxydation (piles qui ont coulé, à fuir), voire même garnir votre sac d’une CR1232A (ou CR123), une CR2 et deux piles AA – ce sont les plus communes – pour vérifier sur place si l’engin réagit toujours et entendre les bruits qu’il fait. Vous voilà parée pour vos recherches que je souhaite fructueuses. Bien cordialement.

  2. Bonjour JP, j’ai avec moi un Olympus AF-10 mais je n’arrive pas à visualiser le nombre de photos restantes ..le compteur affiche toujours un 2 en blanc et 1 rouge ..une idée de ce qui pourrait se passer ?
    Aussi jamais réussit à utiliser le self timer :/
    Merci pour votre aide!
    Bien à vous, Marie

    • Bonjour Marie, je dois vérifier si j’ai toujours le mien pour essayer de vous répondre. Je reviens vers vous bientôt. Belle journée.

    • Bonsoir Marie,
      Je n’ai pas retrouvé mon AF-10, parti pour la poche d’un amateur il y a quelques temps déjà.
      J’ai donc relu mes fiches et les références que j’avais trouvées pour lui. Et il n’y a pas grand chose qui pourrait nous aider à comprendre votre problème.
      Sauf à ce souvenir que toute la « mécanique » de ce petit appareil est en plastique et qu’il est tout à fait vraisemblable que soit l’usure a eu raison de votre compteur, soit une petite pièce à choisi de quitter le navire sans prévenir.
      Et c’est sans doute aussi la raison qui fait que votre minuteur ne fonctionne pas (plus). Sous la pastille en plastique bleu, il devrait y avoir un petit ergot en caoutchouc qui appuie sur une plaquette électronique lorsque vous le pressez. Mais le caoutchouc vieillit et se craquelle ou se casse.
      Je ne vous dirai pas d’essayer de démonter pour voir ce qui se passe car tout ce qui est là-dedans est assemblé au millimètre et il y a des fils minuscules qui courent partout.
      Bref, il vous faudra soit utiliser des films de 12 ou 24 vues pour les finir rapidement, soit avoir une bonne mémoire dans le décompte des vues. De toute manière, une fois au bout du rouleau, l’appareil rembobine tout seul, vous signifiant qu’il faudra prévoir une autre pellicule pour nourrir l’engin.
      Le charme de ces petits appareils anciens tient aussi à leurs petites imperfections, mais j’en conviens, certaines peuvent être agaçantes.
      Bien à vous et bon weekend.

Vos commentaires sont les bienvenus, ils aident à faire avancer nos réflexions.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :