Aller au contenu principal

Rollei 35

Ou comment faire entrer un maximum de possibilités dans un minimum de place !

Comme souvent avec ce qui va devenir un best seller, l’histoire du ROLLEI 35 est une véritable saga !

Imaginé par Heinz Waaske dès 1963 (vous vous souvenez, l’ingénieur génial qui a aussi dessiné le Rollei A110 et le non moins étonnant Rolleimatic) , le prototype fut présenté à Henry WIRGIN, de chez Edixa, qui le refusa. H. Waaske avait déjà réalisé pour Wirgin le reflex EDIXA (d’abord appelé KOMET) et le minuscule EDIXA 16.

Mais le projet fut agréé par ROLLEI et ce fut le départ d’un énorme succès malgré un prix plutôt élevé. D’une compacité incroyable (l’encombrement d’un 1/2 format 18×24), très innovant par la disposition originale de l’obturateur, doté d’une optique irréprochable, le Tessar de Zeiss, bien construit, le ROLLEI 35 fut à la base d’une longue série de modèles.

L’aventure commencée en 1966 se terminera avec le Rollei 35SE en 1981.

Pour plus d’informations techniques, je vous renvoie sur le super site iconomécanophile (je traduis, collectionneur d’appareils photo) de Philcameras, incontournable et belge.

Quoiqu’il en soit, l’appareil est vraiment petit, honnêtement pas forcément facile à manipuler, mais quelle mécanique !

  • l’objectif, un CARL ZEISS TESSAR f1:3,5 40mm en 4 lentilles, monté sur un tube rétractable. Mise au point à partir de 90cm, double échelles avec indications de profondeur de champ. Les distances 2m et 4m sont repérées en rouge
  • le levier d’armement, qui se trouve à gauche sur le boitier
  • obturateur central ROLLEI-COMPUR de 1/2 seconde au 1/500e + B dont le mécanisme est non pas autour de la monture de l’objectif mais réparti derrière la face avant du boîtier, Les molettes de sélection des vitesses et du diaphragme sont en façade de part et d’autre de l »objectif. La molette de réglage de diaphragme est munie d’un blocage qu’il faut enfoncer pour permettre sa rotation. Couplage de l’obturateur avec la cellule semi-automatique.
  • la manivelle de rembobinage, située sous la semelle
  • la pile est dans le corps de l’appareil, au dessus de la bobine de film
  • la prise de flash, située sous l’appareil
  • le viseur est lumineux, avec le cadre bien clair, un grossissement de 0,62x et des indications pour la parallaxe.
  • compteur de vue sous la semelle, avec remise à zéro automatique
  • sa taille : 97x32x60 mm pour 370 gr (et je vous assure qu’il donne l’impression d’être plus lourd vu sa compacité)

Comme le disait un ami, on compare souvent les mécanismes des appareils complexes à de l’horlogerie. Oui et non, car l’horlogerie est répétitive, au sens où on reproduit les mêmes mécanismes pour obtenir le même résultat : l’heure juste. Tandis qu’en photographie, les mécanismes ont toujours évolué pour obtenir de meilleurs résultats, différents : des photos à chaque fois singulières.

Ici nous sommes arrivés à un haut degré de sophistication en terme de complexité mécanique et pourtant, c’est très solide, très précis et quarante ans plus tard, ça fonctionne toujours parfaitement.

Pour autant que vous ayez pris soin du matériel, comme par exemple le fait de devoir armer avant de débloquer le tube de l’objectif et de le rentrer, en appuyant sur le petit bouton poussoir qui est à côté du déclencheur.

C’est un appareil finalement très discret, silencieux et redoutable d’efficacité si vous utilisez le zone focus (repères de mise au point sur l’objectif).

Personnellement, et parce que j’ai la vue qui baise, c’est comme avec les Minox, j’ai difficile sans chausser mes lunettes de faire les réglages.

Sinon, c’est un appareil qui a marqué son époque et qui a donné lieu à une belle descendance que la marque a eu l’intelligence de ne pas dénaturer dans sa qualité de fabrication, même si certains modèles sont plus simples que d’autres (le Rollei B35 p. ex.) .

Comme toutes les légendes, les prix des beaux exemplaires sont à la hauteur de la sophistication et de la singularité de l’appareil mais en cherchant bien …

Vos commentaires sont les bienvenus, ils aident à faire avancer nos réflexions.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Abonnez-vous à ce blog par e-mail.

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à ce blog et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Traduire/tradurre/traducir/translate/vertalen/übersetzen

Archives du blog

L’Atelier de JP

Passionné de photographie et de peinture

Statistiques du blog

  • 26 741 visites
%d blogueurs aiment cette page :