Franchement, ils m’énervent …

Pris de remords (allez savoir pourquoi), je voulais retrouver un petit Canon Prima Zoom 90u.

Le temps des brocantes est encore loin et donc, je décide d’aller faire un tour sur le site 2ememain.be pour voir s’il y en avait un à prix raisonnable …

Et c’est bien le mot que je veux mettre en avant : RAISONNABLE !

Mais voyez plutôt

Vouloir vendre un Canon Prima 5 à 135€, c’est se f… des amateurs qui recherchent un chouette petit compagnon de sortie !

Heureusement, le chaland est raisonnable car depuis août, il ne l’a pas encore vendu son Canon !

Pour la plupart, ce sont des appareils chinés dans les brocantes, les vide grenier, dont on ne sait pas comment ils ont été traité, ni dans quel état ils sont : exposés à la pluie ? – j’en ai tellement vu dégoulinant d’eau; tombé ? combien de fois; entreposé à l’humidité/la chaleur ?

Lorsque j’ai analysé la plupart de ces appareils je vous donnais une fourchette réaliste d’environ 20€, le prix auquel je les ai achetés moi-même lorsqu’ils sont en bon état, c.-à-d. pas de piles ayant coulés, de trace d’oxydation due à l’humidité, mousse en bonne santé, la trappe des piles qui ferme, pas de fissures, etc.

Sinon, c’est 10€ maximum car il faut tout nettoyer, remplacer les mousses autour des petites fenêtres à l’arrière (permettant de voir le film dans la chambre), vérifier qu’ils chargent le film test, qu’ils déclenchent, qu’ils enroulent le film à la prochaine vue sans encombre, que le flash fonctionne …

Je peux comprendre que l’on veuille faire un peu de bénéfice en revendant du matériel, mais il faut arrêter de prendre les gens pour des pigeons et proposer des prix qui, finalement, dégoûtent ceux qui voulaient juste un petit appareil facile et argentique.

Lorsque vous voyez défiler à longueur de pages des prix élevés, et que vous êtes néophyte en la matière, vous aurez tendance à penser que ce sont là des prix du marché.

Non, ça c’est un marché de dupes, créé par quelques uns et entretenus par les autres !

Revenons sur terre et dénonçons ces pratiques qui dénaturent le principe même des petites annonces entre particuliers (de plus en plus envahies par des « professionnels »).

Et tant que j’y suis à dire tout haut ce que je pense, y en a marre de 2ememain (repris par Ebay depuis quelques années) : si vous placez une annonce « normale » et donc gratuite comme cela existait dans le temps, vous n’aurez aucune chance de vous trouver dans les premières pages au moment même où celle-ci sera publiée car les « pro » payants ont leurs annonces systématiquement remontées en temps réel. Il ne reste plus qu’une solution, mettre la main à la poche pour « remonter » et avoir une petite chance d’être vu.

Les esprits mercantiles me diront que c’est normal, qu’un tel site doit bien gagner sa vie, que l’infrastructure est onéreuse, que les professionnels ont payé, etc.

Certes mais alors faites des tarifs différenciés pour les marchands et les vrais amateurs qui désirent vendre leurs biens en surplus, et annoncez-le clairement, avec des rubriques séparées : les amateurs et les professionnels chacun de leur côté. Le client ira voir ce qu’il veut trouver là où il l’estime le mieux.

Bon, je me calme … et je serai patient, j’attendrai la première brocante …

4 commentaires sur “Franchement, ils m’énervent …

  1. Il n’y a rien de malhonnête à tenter de vendre quoi que soit à un prix délirant. Comme l’écrit Filimage, ca ne se vendra pas, c’est tout et il est à espérer le prix deviendra plus raisonnable par la suite. Les vendeurs n’ont pas à tenir compte de la mentalité ou des éventuelles connaissances de l’acheteur potentiel pour fixer un prix, ou alors c’est à la tête du client… A prendre ou à laisser!

    • Bonjour Nicolas, je comprends votre position à Phil et toi. Ok, l’objet ne se vendra pas car trop cher mais en attendant, comme d’autres vendeur se seront alignés sur ce genre de prix, le néophyte qui cherche quelque chose va finir pas penser que c’est le prix (loi du nombre et de la répétition). Lorsque je parcours le site de vente, je sais quels sont les vendeurs honnêtes et raisonnables, parce que j’ai l’habitude, parce que je décode les indices (depuis quand il vend, depuis quand l’objet est là, score de popularité, etc.) mais je peux affirmer que la plupart des personnes ne font pas ce genre de recherches. Tu me diras que c’est de leur faute, sans doute, mais un peu d’éducation à l’achat est toujours un petit plus. Est-ce mon passé de formateur, de vendeur, de conseiller, … surement. Mais par contradiction, j’aime assez la croisade des causes perdues ;-)). Mes amitiés.

  2. Je dis toujours que s’ils arrivent à vendre à ce prix, ils ont raison de ne pas s’en priver.
    C’est la loi de l’offre et la demande.
    S’ils ne vendent pas, ils baissent le prix.
    Il faut être patient quand on est trop gourmand… 🙂

    • Je ne suis pas d’accord avec toi. L’offre est conséquente, ces appareils ont été construits en millions d’exemplaires et la grande majorité a survécu, oubliés dans des tiroirs, des greniers, … La demande commence a se faire car les plus jeunes ont envie de découvrir autre chose que nos usines à gaz actuelles et quelques nostalgiques se disent que, finalement, l’argentique a encore quelques belles choses à nous donner. Pour les premiers, c’est un vaste champ qu’ils doivent découvrir, pour le seconds, ils connaissent car ils se souviennent (plus ou moins) du prix que coutaient alors ces boitiers. Alors quelques « spéculateurs » font croire que celui-là est rare, que celui-ci est extraordinaire, que cet autre est la réponse pour de meilleures photos, etc. et ils établissent des prix qui ne cessent de monter pour ces modèles (le Canon AE-1, le Minolta srT 100, l’Olympus OM, et j’en passe). Le monde s’emballe et un tarif s’installe, complètement surfait : une bulle qui comme toutes ses sœurs finira par exploser, laissant un goût par trop amer à ceux qui se seront laissé prendre à ce jeux de dupes. Encore une fois, je ne suis pas contre le fait de faire quelques bénéfices, c’est normal, mais pas de gruger les amateurs. Essayer de vendre un Pentax Espio 928 à 50€ relève déjà, pour moi, de la limite, mais elle ne fera pas si mal. Le vendre à 100€, c’est malhonnête. Mais sans doute suis-je un éternel défendeur de causes perdues …. Toutes mes amitiés.

Vos commentaires sont les bienvenus, ils aident à faire avancer nos réflexions.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :