Aller au contenu principal

Le Nikon Lite.Touch Zoom 120 ED AF

Dernière brocante de l’année et alors que je cherchais un petit vélo pour une de mes petites filles, je tombe sur ce petit compact Nikon.

Comme je m’enquiers du prix, le vendeur m’explique qu’il « appartenait à sa sœur qui faisait des études en photos mais qui n’en a plus besoin aujourd’hui » … bah, cette histoire là ou une autre, je négocie et hop, me voilà avec ce petit compact (et le film qui est resté dedans) dans la poche.

Petit nettoyage comme d’hab, même si celui-ci était correct, une pile CR123 et il s’anime dès que je fais coulisser la porte devant l’objectif.

Holà, le flash sort aussi ! Petit coup d’œil sur le petit écran LCD et je vois que je peux le débrayer. Tiens, et je constate que la propriétaire précédente avait déjà tiré 4 photos (sur un film de 24 pauses).

Puisque je suis sur cet écran, je manipule les petits boutons pour constater que je peux donc débrayer le flash (mais qui reste « sorti »), que celui-ci peut être en automatique, en automatique slow (deuxième rideau), avec la fonction anti-yeux rouges; puis il y a une fonction retardateur et un pictogramme de montagne, qui cache une fonction panorama. Un tout petit trou (pointe de bic) permet de rembobiner le film si besoin avant le terme.

Jusque là, de l’assez classique au tournant des années 2000 (date de sa sortie) puisque les Olympus Mju, Pentax Espio et quelques Canon Sure Shots usaient du même principe tant pour protéger les objectifs que pour mettre l’appareil en batterie. C’est propre et facile, pratique aussi si vous glissez l’appareil dans une poche ou un sac.

Un petit loquet sur la tranche gauche permet de libérer le dos de l’appareil. Lorsque vous y mettez un film, il « lit » le code DX, règle la sensibilité (que l’on ne peut pas modifier manuellement) et en refermant la porte, le film s’enroule jusqu’à la première vue. Là aussi, du classique.

D’aucun signale qu’il est un peu bruyant, mais pas plus que ses concurrents tout compte fait.

Alors, que présente-t’il de plus ?

Déjà un aspect un peu recherché, avec ces petits inserts dorés sur une robe champagne. Il fait un peu « cosy -chic » et ça lui va bien.

Les commandes sont souples et intuitives, tout tombe bien sous les doigts. Un appui à mi-course sur le déclencheur verrouille la mise au point et le déclenchement est très doux.

Puis un viseur bien clair, même si pas très grand. Avec des cadres collimatés à l’intérieur mais aucunes autres informations. Tout au plus, deux diodes, une verte et une rouge, s’allument-elles pour signaler que la mise au point est faite et éventuellement un trop peu de lumière.

Ensuite, son zoom, un 38 – 120mm. Pas vraiment un grand angle au départ et presque un petit télé à l’arrivée, pour couvrir nombres de situation de prises de vue.

Le zoom est fluide et silencieux. Vous voyez sa progression en temps réel dans le viseur, c’est confortable. Si ce n’est pas une bête de course, ce n’est pas non plus une tortue.

Mais surtout, ce zoom comporte du verre ED -Extra (low) Dispersion (verre de très haute qualité à faible dispersion), qui équipait généralement les objectifs des reflex, et là, c’est une sacré différence. C’est la première fois que Nikon adaptait une lentille de cette qualité sur un petit compact zoom (il fallait bien faire la différence avec les Sure Shots ou Espio un peu plus riches de fonctionnalités – mais étaient-elles utiles ?).

Ce petit compact bénéficie donc finalement d’une optique de grande performance, tant au niveau du piqué que du rendu des couleurs.

Et puis, si vous laissez votre doigt sur le déclencheur – ne parlons pas de rafale – il enchaine quelques photos assez rapidement.

Enfin, dernier point, si l’appareil n’a pas un vrai objectif grand-angle, il possède la fonction panorama.

En fin de compte, un joli petit boitier, que l’on peut avoir sur soi en toutes circonstances. Facile à utiliser (bon, je vous ai quand même mis le mode d’emploi plus bas) et qui délivre d’excellents photos. Et c’est ce qu’on lui demande, non ?

Donc, si vous croisez son chemin un de ces jours, à la recherche d’un petit compact qui ne vous décevra pas, je crois que vous l’avez trouvé avec ce Nikon Lite.Touch Zoom 120 ED AF.

Faites-vous plaisir !

Principales caractéristiques

  • L’appareil photo compact à zoom 3,2x le plus petit et le plus léger au monde (au 15/06/2000) avec cache-objectif coulissant
  • Objectif zoom 38-120 mm
  • Verres Nikon ED et lentilles asphériques
  • AF passif étendu
  • Flash intégré polyvalent avec quatre modes de flash : Flash automatique, Flash annulé, Flash à tout moment et Synchronisation lente
  • Réduction des yeux rouges sélectionnable dans n’importe quel mode de flash
  • Capacité macro aussi proche que 70 cm au 38 mm ou 80 cm au 120 mm
  • Verrouillage de la mise au point et mise au point à l’infini
  • Retardateur avec, éventuellement télécommande en option
https://i0.wp.com/www.collection-appareils.fr/gestion_catalogue/images/1584378418.jpg?w=695&ssl=1
source : Collection-appareils.fr, Camara mai 2001.

Le mode d’emploi est là au bout.

Des exemples de photos avec cet appareil ICI et LA

Une petite video d’illustration

Des références : http://www.appaphot.be/fr/brands/nikon/nikon-lite-touch-120-ed-af/, https://en.silvervintageshop.fr/product-page/nikon-lite-touch-zoom-120-ed-af, https://collection-appareils.fr/x/html/appareil-2939-Nikon_Lite.Touch%20Zoom%20120ED.html en français, https://imaging.nikon.com/lineup/filmcamera/compact/lite-touch_zoom_120ed/index.htm, https://www.35mmc.com/14/04/2020/nikon-lite-touch-zoom-120ed-5-frames-review-by-robert/ en anglais

Vos commentaires sont les bienvenus, ils aident à faire avancer nos réflexions.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Abonnez-vous à ce blog par e-mail.

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à ce blog et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Traduire/tradurre/traducir/translate/vertalen/übersetzen

Archives du blog

L’Atelier de JP

Passionné de photographie et de peinture

Statistiques du blog

  • 51 671 visites
%d blogueurs aiment cette page :