Aller au contenu principal

Canon Prima Zoom Mini

Même brocante que pour le Minolta AF 35 C, pas la même caisse, mais le même désastre … des tas de boitiers empilés à la sauvage …

Néanmoins, je vois un étui Canon, que j’ouvre, pour y trouver un appareil qui sera sans doute mon second rescapé de la matinée : un Canon Prima Zoom Mini.

Je vous passe les détails sordides mais une fois passé au grand nettoyage, remis deux piles dedans, il fonctionne !

Juste un petit éclat dans le verre du flash, mais cela n’empêche pas celui-ci de déclencher et de recharger, assez rapidement d’ailleurs

Petit tour sur la grande Toile pour en apprendre plus à son sujet car en fait – et je vous l’avoue – à l’époque, je ne regardais jamais ces appareils, trop content de posséder un magnifique Minolta 7Xi et ses objectifs qui, finalement, mourut dans un accident de la circulation (il a traversé l’habitacle et s’est écrasé à mes pieds, en passant par le ciel de toit, l’appuie-tête, le volant, le tableau de bord, les pédales).

Et donc, le Canon Prima Zoom Mini, ou Autoboy Ace A au Japon et Sure Shot Zoom Max aux Amériques, est un appareil présenté en septembre 1992.

C’est un compact à zoom entièrement automatique qui peut passer du mode normal au mode panoramique (version japonaise uniquement) par simple pression d’un levier.

L’autofocus est doté d’un autofocus intelligent à 3 points avec faisceau proche infrarouge. Il y a 161 niveaux de mise au point.

Lorsque vous appuyez à mi-course sur le déclencheur, le pré-focus est activé. La mise au point commence à 60cm jusque l’infini.

Son objectif est un 38 -76mm ouvrant à f3,8 – 7,2 en 7 groupes. Pour les prises de vue macro, vous pouvez vous approcher jusqu’à 0,45 m. Mode macro que vous activez avec une touche à l’arrière de l’appareil.

Le viseur est à zoom direct, c.-à-d. qu’il avance, ou recule, en même temps que vous zoomez ou dé-zoomez. L’agrandissement est de 0,43x – 0,75x et la couverture est de 84% du champ. Dans la zone de l’image se trouvent les cadres AF (pour les distances normales et rapprochées), le cadre de correction de la parallaxe, le cadre panoramique. Une LED verte « OK-to-Shoot » s’allume lorsque la mise au point est effectuée ; elle clignote aussi pour l’avertissement de mise au point rapprochée, l’avertissement de macro hors gamme (45cm), l’avertissement de risque de bougé de l’appareil, la lampe de réduction des yeux rouges allumée, et elle clignote deux fois par seconde pour la mise au point sur un seul point et s’éteint pendant le recyclage du flash.

Le flash se déclenche automatiquement en cas de faible luminosité, avec pré flash pour la réduction des yeux rouges. Il est débrayable.

Lecture du codage DX des films. De 25 à 3200 Iso. Sans codage, l’appareil considère que c’est du 100 Iso.

Et donc, un appareil qui peut encore rendre de très bons services, son petit zoom pouvant vous sortir d’un mauvais pas. Mieux qu’un appareil jetable car il possède le minimum que l’on attendait d’un appareil en ce temps là, et même un peu plus, vu sa fiche technique.

En très bon état, avec son étui et sa dragonne (munie d’une petite pointe pour le rembobinage), il se négocie autour des 50€

Quelques liens : http://www.collection-appareils.fr/x/html/appareil-5406-Canon_Prima%20Zoom%20Mini.html en français et https://global.canon/en/c-museum/product/film157.html en anglais.

Vos commentaires sont les bienvenus, ils aident à faire avancer nos réflexions.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Abonnez-vous à ce blog par e-mail.

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à ce blog et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Traduire/tradurre/traducir/translate/vertalen/übersetzen

Archives du blog

L’Atelier de JP

Passionné de photographie et de peinture

Statistiques du blog

  • 26 743 visites
%d blogueurs aiment cette page :