L'Atelier de JP

Archives Mensuelles: décembre 2019

Comme je l’écrivais précédemment, mon trépied était un Redged (marque hollandaise) qui a surtout pour lui de ne mesurer que 34 cm replié et qui est léger (1,2kg). Mais son seul défaut, ce sont les « rotules » pour le déplier : je préfère des « cliquets » plutôt qu’un système à viser, beaucoup plus lent. Et donc j’ai opté, finalement, pour un trépied Manfrotto compact MKC3 avec une rotule rapide (malheureusement ?) propriétaire. Aussi très… Lire la Suite

Les sacs à dos sont un investissement assez incontournable. Comme beaucoup, j’ai pas mal pataugé avant de trouver ce que je cherchais. Finalement j’ai arrêté mes choix sur : un Peak Design Everyday Sling 5l, tout petit à l’extérieur et grand à l’intérieur (j’y mets 2 télémétriques avec leurs objectifs, 2 cellules à main, ou le Canon Eos M50 et un télémétrique, plus quelques babioles !), idéal pour la Street; un Peak… Lire la Suite

Pour ceux qui se posent la question, légitime « et on trouve toujours des films facilement ? » la réponse est oui (sauf pour certains Polaroïd). Tant en 24×36, qu’en 120 (et même dans d’autres formats plus exotiques comme le 110, le 126 ou le format Minox 8×11 – mais là, faut trouver où le faire développer ou le faire soi-même). Mes fournisseurs de prédilection sont : de bonnes affaires sur le Net, sinon… Lire la Suite

Ici aussi, petite évolution du matériel : un Mamya 645 Super vient remplacer le 645 M. L’avantage de ce nouveau venu est qu’il possède un prisme avec cellule, une poignée motorisée et des dos amovibles si l’on veut passer de la couleur au NB, ou inversement. Il vient de Vilvorde, d’un passionné qui me l’a cédé avec le secret espoir que celui-ci ne termine pas sa vie dans une vitrine. « Pierre, rassures… Lire la Suite

En numérique, finalement, j’ai revendu mon Canon Eos 5 D M 2, remplacé par un … Eos 5D Mark III. J’avais acheté un Canon Eos 6 D M 1 pour le remplacer et finalement, je garde l’Eos 6D, dont l’approche ergonomique est plus proche de l’Eos 5D Mark III Les optiques qui les accompagnent : Canon EF 24 -70 f1:2,8 USM série L, Canon EF 70 -200 f1:4 USM série L, Canon… Lire la Suite

En numérique, j’utilise finalement un Canon Eos 50 M. Petit, léger, discret et tout à fait dans la veine des compacts hybrides – c’est un APS-C , il a pour moi un avantage certain : les menus de réglages ne sont pas pléthoriques, ni trop abscons, dans la (bonne) tradition des Canon qui ont écris, il est vrai, une bonne partie des pages de l’histoire de la photographie moderne (innovation, ergonomie, qualité)…. Lire la Suite

Je vous l’accorde, vu la météo de ce mois de décembre, en Belgique, c’est pas gagné ! Mais bon, certains d’entre vous partiront peut-être à la montagne, ou dans des pays où la neige et le gel montreront le bout de leurs glaçons. Voici quelques trucs, glanés ici ou là, pour réussir vos photos lorsque le thermomètre plonge sous le zéro degré Celcius (en Farenheight ça fait bizarre : -10° C =… Lire la Suite

Franchement, voilà une expo à découvrir au Parc de la Boverie, à Liège, celle de l’Hyperrealism Sculpture. Je vous invite à aller sur le site : https://www.liege.be/fr/decouvrir/culture/musees/la-boverie/expos-evenements/Actuellement/ceci-nest-pas-un-corps. C’est bluffant ! Honnêtement, j’ai failli me faire avoir par une jeune visiteuse facétieuse et son compagnon, qui s’était assisse sur une chaise et que j’ai crû un mannequin, jusqu’à ce qu’elle se lève pour rejoindre ledit compagnon qui l’avait prise en photo … De… Lire la Suite

Il y a des produits qui sont comme des légendes et le gaffer en fait partie. Heu … c’est quoi le « gaffer » ? C’est un ruban adhésif toilé très résistant, déchirable à la main et qui ne laisse pas de trace quand on l’enlève. Le mot vient de l’anglais « gaffer« , qui est l’équivalent du poste de chef éclairagiste dans les pays anglophones, d’où est tiré le nom du gaffer tape, le ruban… Lire la Suite

Mi décembre 2019, il pleut, il pleut, …. si seulement il pouvait neiger ! Bref, si un peu de pluie ne rebute pas le photographe, les averses font réfléchir ! Pourtant, que de belles photos en perspectives, lorsque les sols sont mouillés, créant de magnifiques reflets; lorsque les rares feuilles trempées laissent couler les dernières gouttes sur leur couleur de rouille. Quelques petits trucs pour (quand même) profiter de ces moments humides:… Lire la Suite

%d blogueurs aiment cette page :