Encore une triste histoire, que je relève grâce à un article de Phototrend.

Vous connaissez la firme Peak Design, je vous en ai quelques fois parlé au détour d’un article car je suis moi-même adepte de quelques uns de leurs (excellents) produits.

Comme de nombreux autres vendeurs, ils « tirent » les ventes de quelques marchés sur des plateformes de vente à distance, dont Amazon, avec qui ils ont, normalement, des clauses contractuelles de respect réciproque dont celle, élémentaire, de ne pas se faire copier leurs produits.

Mais Amazone est bien au dessus des lois et même – ironie – de ses propres règlements puisqu’ils viennent de copier sans vergogne un des produits phares de Peak Design, le Everiday Sling.

C’est un super petit sac que, personnellement, je traine partout quand je suis en sortie « photo de rue ». Compact, discret, solide et vraiment bien pensé, j’y loge mon Lumix GX9 et quelques babioles bien utiles.

Je ne ferai pas comme Amazon et je vous renvoie avec plaisir sur l’article de Phototrend qui explique toute cette malheureuse affaire.

Mais j’en tire la triste conclusion que ces plateformes, qu’elles soient de vente d’objets, de musiques, de films, etc. n’ont absolument aucun respect des droits d’autrui, quels qu’ils fussent.

Si nous voulons que cela change, c’est nous qui devons dire NON à ces pratiques, en n’achetant pas ces ersatz ridicules, ces faux inutiles.

Si vous voulez acquérir un produit qui a nécessité du temps, de la recherche, des essais coûteux pour vous offrir le meilleur mais qu’il vous semble cher, pensez à deux choses : tout le travail accompli respecte au mieux et les hommes et la nature pour vous offrir un produit durable; les copies foulent aux pieds tous ces engagements et ne résistent pas dans le temps, ce qui accroit le gaspillage des ressources.

Vous pourriez envisager de mettre un peu de côté pour vous payer l’original, ou si vous êtes pressé, regardez vers l’occasion, elle vous fournira souvent de très beaux exemplaires (grâce à ce que j’ai décris si devant).

Personnellement, j’ai choisi cette voie, non pas que je sois (toujours) pressé mais parce que je n’aime pas le gaspillage et qu’une manière de recycler et allonger le cycle de vie des objets est de leur donner une seconde, une troisième, …. vie.