Ah, celui-là je l’ai reçu en cadeau alors que j’achetais un Pentax ME Super et tout un tas d’accessoires avec. Le vendeur (merci Christian) essayait de le vendre depuis quelques mois et il a décidé de me le donner. Je l’en remercie.

Car je vous avoue que je ne l’aurais pas acheté, même pour le tester. Disons qu’ici, je le fais par plaisir et curiosité vu l’engin.

J’ai déjà écris plusieurs fois que Minolta, disparu trop tôt, avait été prolifique et souvent innovateur. Voyons avec ce Riva 105I APZ si cela se confirme.

Déjà la forme ! Plus large que haut, ça lui donne un « look » qui rompt avec la concurrence de l’époque, celle du début des années nonante (introduit en automne 1990) avec des compacts souvent performants.

Si cet appareil fait partie des compacts, disons que la notion de compacité s’est un peu perdue en chemin car celui-ci vous devrez le manœuvrer à deux mains … enfin si vous savez comment le prendre en mains car sa forme déroute !

Pour que ce soit confortable, vous devez le prendre comme s’il s’agissait de jumelles et le tenir entre vos deux mains. De cette manière, le viseur qui est à peu près au centre est facile et il est lumineux, en plus.

La commande du zoom est sur la gauche, tandis que le déclencheur est à droite.

Avec un peu d’entrainement, on s’y habitue … ou pas.

Bon, ça c’est pour le dehors, et le dedans ?

Quand on s’appelle Minolta Riva Zoom 105i APZ, c’est que l’on possède au moins un zoom qui va jusqu’au 105mm, en partant ici du 35mm. Une belle amplitude, même si perso j’aime bien un angle un peu plus large (28 ou soyons fou, 24mm).

Mais la particularité de ce zoom est d’être … automatique, tout comme le reste de l’appareil d’ailleurs : chargement, lecture du codage DX (sensibilité du film de 25 à 3200 Asa), exposition entre 1/2s et 1/500s, flash (avec fonction anti-yeux rouges) et, à la fin, rembobinage lorsque le film est terminé.

Revenons un instant sur ce fameux zoom automatique : ses ouvertures ne sont pas si mauvaises, f4 à 35mm et f6,7 au 1O5mm. Sa dénomination APZ veut dire Advanced Power Zoom. En pratique, un capteur IR (infra rouge), situé sous le viseur essaie de trouver le sujet qui est le plus prêt du cadre et qui n’est pas à l’infini et le zoom se met en marche tout seul pour faire la mise au point dès que vous le portez à l’œil (il y a deux détecteurs près du viseur).

Rassurez-vous, ce système étrange est débrayable, en tout cas avant que vous ne deveniez fou (il suffit d’appuyer en même temps sur T et W). Merci qui ?

Pensez toutefois que dès que vous rallumerez le boitier, le zoom va recommencer sa dance de st Guy en essayant de capter un sujet proche.

On s’y fait, … ou pas !

Et donc, si vous désactivez sa fonction automatique, vous pouvez ensuite, normalement, utiliser les commandes W (large) ou T (télé) pour viser ce que vous voulez, vous.

Qu’y a-t-il d’autre ?

Un dos dateur sur certains modèles, qui, comme d’habitude, ne sert plus à rien, les dates ne dépassent pas les années deux-mille.

Sinon, sur l’arrière de l’appareil, un interrupteur ON/OFF, le bouton pour les fonctions du flash (j’y reviens) et la commande du retardateur, un petit écran ACL. Simple et même sobre.

Le flash donc. Par défaut, il est automatique. Il vous faudra appuyer trois fois sur le bouton pour l’éteindre, la seconde pression est celle du flash forcé (fill-in). Le système anti yeux de lapin affolé est assuré par un pré-éclair en mode automatique.

Le petit écran ACL ne renseigne que les fonctions retardateur/flash, le minimum syndical en somme.

Pour le faire fonctionner, une pile 2CR5 de 6v suffit, la trappe étant en dessous de l’appareil.

Finalement, que retenir de ce drôle d’engin ?

Dans la tradition Minolta, il n’est pas mauvais même s’il désoriente par sa préhension un peu spéciale. Mais d’autres, comme Pentax, feront pire (ou mieux ?).

Il est en tout cas très facile à utiliser puisque tout automatique, ce que les photographes amateurs de ces années-là semblaient apprécier au plus au point.

Il n’est pas discret, ce n’est pas un foudre de guerre mais il donne de bons résultats (voir les exemples de photos ICI).

Reste que c’est amusant de sortir avec ce type de boitier mais n’espérez pas passer inaperçu, ne fut ce que par la manière de le tenir pour s’en servir.

Essayer de ne pas perdre, si vous l’avez reçu avec l’appareil, le cache objectif, qui couvre aussi le viseur. Ça c’est un bon point (si, si, il y en a) car vous voyez directement si vous avez oublié de l’ôter.

Si vous êtes curieux et que vous en trouvez un au hasard d’une brocante, d’un vide-grenier, ou si on vous le donne, ne faites pas la fine bouche, essaye-le, ça vous changera de ce que vous connaissez, mais – en cas d’achat – il ne vaut pas plus de 10€ complet.

Source : Collection-appareils, Photokina 1991-92.

Une video d’illustration

Quelques données techniques :
Cartouche de type film 35 mm 135, contacts DX pour films 25-3200 ASA
Optique 35 – 105 mm
Plage d’ouverture 4 – 16 (35mm) / 6,7 – 27 (105mm)
Réglage de la distance de 0,7 m à l’infini
Mise au point automatique, capteur de ligne CCD passif (mesure TTL), lumière auxiliaire LED
Couvercle en plastique de protection de l’objectif
Filetage du filtre M 40,5×0,5
Vitesses d’obturation 1/2 – 1/500 s.
Mesure de l’exposition intégrale pondérée centrale entièrement automatique, activation automatique du flash (peut être désactivée)
Flash intégré, nombre guide 13, mode anti-yeux rouges
Viseur Image réelle Viseur Kepler
Retardateur électronique, environ 12 secondes
Alimentation 1 pack lithium 2CR5
Dimensions 153 x 64,5 x 84,5 mm
Poids 560 grammes
Le APZ (Advanced Power Zoom): Dans ce mode, qui peut être désactivé, l’appareil photo essaie de zoomer sur le sujet pour remplir l’image. Ceci est déclenché par un capteur IR sous le viseur (détecte si le photographe regarde à travers le viseur).

Des références : https://e-ca.pagesperso-orange.fr/Minolta%20Riva%20Zoom%20105i.htm, http://35mm-compact.com/forum/viewtopic.php?p=360701, https://www.collection-appareils.fr/x/html/appareil-11557.html, en français, https://filmandsensor.com/this-is-a-weird-camera-minolta-freedom-zoom-105i/, en anglais, http://www.optiksammlung.de/Diverse/MioltaRivaZoom105i.html en allemand.