Aller au contenu principal

Connaissez-vous Fabian Oefner ?

Eh bien moi non plus, du moins jusqu’à ce que je tombe sur un article publié par Phototrend sur cet artiste suisse étonnant.

Alors que je m’efforce de vous trouver des vieux appareils en bon état, lui, il les découpe en tranches !

Notez qu’il avait commencé avec des voitures de course, des cafetières italiennes, des radio, des cannettes … bref, tout ce qui peut se découper ou exploser.

C’est un travail étonnant de précision, qui « ouvre » les entrailles de nos machines préférées et – curieusement – sans les dénaturer.

Je me suis permis de vous traduire sa page biographie, pour vous donner envie de le découvrir :

Le travail de Fabian Oefner explore les frontières entre le temps, l’espace et la réalité. Il crée des moments et des espaces fictifs, qui semblent et se sentent absolument réels, mais qui ne le sont pas. À travers cela, Oefner dissèque les différentes composantes de la réalité et nous donne une compréhension plus claire de la façon dont nous la percevons et la définissons.

Inspirée par la science, l’approche de l’art d’Oefner est hautement méthodique et en même temps ludique pour que des moments inattendus se produisent. Il crée des œuvres soigneusement orchestrées, qui sont planifiées dans les moindres détails ainsi que des pièces, qui utilisent un cadre lâche pour que l’art se produise.

Dans sa série très acclamée «Disintegrating», l’artiste dépeint des voitures de performance qui semblent exploser. Il crée ces moments artificiels dans le temps en photographiant chaque pièce de la voiture démontée individuellement et les arrange numériquement en une seule photographie. Passant des centaines d’heures sur chaque pièce, les photographies deviennent une interprétation hyperréaliste d’un moment, qui n’a jamais existé.

Dans ses dernières séries «Exploding Collages» et «Bildersturm», Oefner tire apparemment à travers des photographies et des peintures, créant des illusions superposées de la réalité. Chaque œuvre représente un portrait ou un tableau déchiré par un coup de feu ou une explosion. Ce qui semble être une image authentique d’un moment éphémère n’est en fait qu’une illusion: l’artiste crée ces œuvres en capturant des milliers de fragments de l’estampe et des peintures originales et les arrange avec diligence en une nouvelle pièce. La précision méticuleuse d’Oefner aboutit finalement à une illusion hyperréaliste, qui montre un moment réel, mais inexistant dans le temps.

Moi, ça me donne envie de parcourir ses œuvres, que vous pourrez trouver sur son site officiel : Fabian Oefner.

Et puis il y a son site Instagram, résumé de son travail.

Enfin, je ne résiste pas au plaisir de vous mettre une vidéo d’une de ses réalisations, pour achever de vous convaincre

Encore une belle découverte !

Vos commentaires sont les bienvenus, ils aident à faire avancer nos réflexions.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Abonnez-vous à ce blog par e-mail.

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à ce blog et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Traduire/tradurre/traducir/translate/vertalen/übersetzen

Archives du blog

L’Atelier de JP

Passionné de photographie et de peinture

Statistiques du blog

  • 40 443 visites
%d blogueurs aiment cette page :