Si vous pensiez que les Pola étaient juste bons à illustrer quelques moments festifs, essayez de trouver cette petite brique éditée par Taschen.

Vous allez être surpris !

Ecrit en trois langues, dont le français (ouf), cet opus retrace la collaboration de Edwin Land et Ansel Adams, collaboration teintée de respect mutuel et qui a donné naissance à la « Polaroid Collections Photography » riche de plus de 23.000 clichés.

Des artistes, des anonymes parfois, ont enrichi au fil du temps cette immense collection, qui montre qu’au delà d’une idée géniale, que la photo instantanée est aussi un moyen d’expression artistique qui a titillé l’imagination de quelques uns, de Jeanloup Sieff à Mapplethorpe, de David Hockney à Andy Warhol, par exemple.

Vous me connaissez curieux et j’avais besoin de prendre conscience de ce que l’on pouvait faire de ces appareils.

Ce livre est une excellente réponse à la question.

Car, outre les très nombreuses photographies, il reprend aussi l’épopée qui réunit Land et Adams pour la construction de ce fonds extraordinaire.

Alors, si vous êtes aussi curieux, voici les références de ce chouette petit bouquin : The Polaroid Book, selections from the Polaroid collections of photography, essai de Barbara Hitchcock, éd.Taschen, Bibliotheca Universalis, ISBN 978-3-8365-7985-8;

Si vous cliquez ICI vous serez immédiatement sur la page concernée chez Taschen.

Bonne découverte, bonne lecture.