Après Obelix et Astérix, voici l’Adventix C450 !

Ses aventure commencent en 1992 lors que Kodak présente 2 petits appareils à la forme de savonnette, en vogue à l’époque, et qui singe l’Olympus Mju.

Ceux-là portent le nom de Cameo (c’est pas la même BD) et le Cameo Motor, le plus sophistiqué des 2 possède un moteur, reconnait le codage DX des films (sensibilité Asa/Iso), arbore un objectif en verre et un petit écran à cristaux liquides.

Tous les deux possèdent un flash à la forme originale qui a pour avantage de limiter l’effet yeux de lapin apeuré.

Comme chez Kodak « rien ne se perd, tout se transforme », en 2000, il ressortent le bon vieux Cameo en lui donnant un petit coup de jeune, avec un nouveau design, un autofocus, des lentilles en verre et, surtout, un nouveau film au format APS.

C’est un format dont je vous ai déjà parlé ICI. Qui, malheureusement, n’existe plus. Et donc, à moins de tomber sur des stocks anciens (si, si, il en reste beaucoup), vous risquez de ne pas pouvoir utiliser votre appareil.

C’est là que nait la gamme Adventix, qui réunit les appareils avec films APS, et certains appareils photo jetables.

Dans cette nouvelle gamme, vous trouverez donc des appareils à objectif fixe simplistes, d’autres avec mise au point automatique et les dernières franchement sophistiquées avec zoom et fonctionnalités APS entières (changement de cadres, données enregistrées, faculté de changer le film en cours de route, …).

Celui que je vous présente aujourd’hui, je l’ai trouvé, comme d’habitude, dans une brocante, à Mons.

Il est absolument neuf !

C’est moi qui ai ouvert la boîte le premier, pour vous le présenter et ôter les 2 piles AAA qui étaient dans le paquet, complètement oxydées.

Un paquet contenant donc le petit boitier, sa house, sa dragonne, un film Kodak APS, le mode d’emploi et les fameuses piles. De quoi, à l’époque, commencer de suite à photographier (z’étaient forts les gars du marketing chez Kodak !).

Léger (170gr hors film), le boitier garde une forme assez arrondie et le fameux flash qui couvre l’objectif et lorsqu’il est ouvert, se positionne haut pour éviter l’effet « yeux rouges ».

Pour le reste, c’est un appareil tout simple : un objectif (un Ektanar) fixe de 25mm ouvrant à f5,6 avec de vraies lentilles en verre et autofocus. La mise au point minimale est de 80 cm.

Alimenté par deux piles AAA très communes, l’appareil s’allume lorsque vous tirez le flash vers le haut. Vous l’aurez deviné, celui-ci est automatique mais vous pouvez le gérer grâce au petit écran à l’arrière.

Autres réglages, celui des cadres, typiques du format APS : le C (pour carré), le H (pour le 16:9 horizontal) et le P (pour panorama – enfin, ce qui s’en approche un peu).

Vous voyez dans le viseur les réglages que vous avez choisi, ce qui aide pour la prise de vue bien évidemment.

Les films auront une sensibilité comprises entre 50 et 800 Asa (couleur) et l’appareil se règle automatiquement à la sensibilité détectée.

Si l’ouverture du diaphragme est comprise entre f5,6 et f12,6 (pas le plus lumineux), l’obturateur varie de 1/90s à 1/250s. Guère mieux que des Kodak des années septante, en gros.

Ah, pour faire moderne, il gère la fonction « top flash plus », finalement une gestion du flash selon la quantité de lumière présente.

Vous l’aurez compris, rien de transcendant sur ce Kodak Adventix, juste de l’éprouvé remis au goût du jour.

Si ce n’est que celui que j’ai trouvé était toujours neuf 22 ans après sa sortie, ce type d’engin présente peu d’intérêt.

Oui sa forme est agréable en mains, ses fonctions – a minima – facilitent la prise de vue mais vous ne pourrez pas l’utiliser facilement, les films APS n’étant pas facile à trouver.

Je pense que cet exemplaire fera l’objet d’un don pour le Musée de la photographie de Charleroi, il aura au moins fonction documentaire.

Petite (toute petite) video de présentation

Des références : https://www.collection-appareils.fr/x/html/appareil-12474-Kodak_Advantix%20C450.html, https://app-phot-col.com/boit_deta_5.php?numephot=6&dn=6&numero=1047&marque=KODAK&modele=ADVANTIX%20C450&ty=B, en français, http://camera-wiki.org/wiki/Advantix, https://collectiblend.com/Cameras/Kodak-Eastman/Advantix-C450.html, en anglais