Décidément, il y a un mot que j’aime bien, c’est « partage ».

Le premier article consacré à ce petit souci, assez récurrent sur les Canon AE-1 a inspiré plusieurs lecteurs attentifs, qui ont eu la gentillesse de partager leurs connaissances pour que cette mésaventure soit passagère.

Phil, Olivier, Gaël et Fred se reconnaitront et je les remercie encore.

Car grâce à eux, vous aurez accès aux infos pertinentes pour réparer proprement votre fidèle compagnon de sorties argentiques.

Reprenons dans l’ordre chronologique :

  • pour démonter correctement l’appareil, voici le lien vers les plans pour le faire proprement,
  • pour faire reconstruire la porte cassée, voici le lien vers les plans et conseils pour une impression en 3D
  • pour découvrir les facettes de la photo argentique avec les conseils avisés d’un photographe Lillois, c’est par ICI

Voilà, voilà … à vos boitiers et à bientôt pour de nouvelles aventures … partagées.