Je savais bien que j’en avais un, enfoui dans ma « caisse à brol » que j’aime ouvrir quand il fait moche dehors.

Vous allez voir, c’est un drôle de coco mais il a son charme …

Tout d’abord, il est la version dépouillée du Minolta Vectis S1 que je vous présenterai plus tard.

Aussi étrange que cela paraisse, c’est bien un reflex mais sans prisme, plutôt un jeu de lentilles et de miroirs, ce qui permet de réduire le volume. Car ce boitier fut le plus léger et le plus petit des appareils APS à monture V de Minolta.

Ce qui ne l’empéchait pas d’être « all weather » soit résistant aux éclaboussures et à la poussière, de pouvoir – moyennant des bagues d’adaptation – accepter les objectifs des Minolta Alpha/Dynax/Maxxum (selon l’endroit du monde où l’on se trouve).

Sorti en 1997, soit un an après son grand frère, il se veut encore plus simple d’utilisation, tout en offrant un « système » complet, à savoir des objectifs dédiés pour faire face à toutes les situations du photographe.

Ce qui sonne – à mon avis – comme une contradiction : autant ce système a une légitimité avec le S1, autant il semble saugrenu pour un appareil qui se veut destiné à des photographes qui ne veulent s’embarrasser d’aucuns réglages. Donc, changer un objectif ne me semble pas leur priorité. C’est – en partie – pourquoi seuls des zooms ont été proposé en kit.

Donc, partant du postulat que vous vous adressez à des photographes amateurs qui veulent se compliquer le moins possible la vie mais qui désirent obtenir de bons résultats photographiques, les ingénieurs de Minolta vont édulcorer la fiche technique du S1 et garder le meilleur :

  • le chargement du film se fait par le dessus
  • la trappe est verrouillée une fois le film inséré
  • l’appareil se charge d’entrainer le film, de régler la sensibilité, d’armer l’obturateur pour la première photo
  • il y a un flash intégré haute puissance qui se met automatiquement en route quand nécessaire
  • le boitier est tout automatique vous visez, l’appareil fait le reste
  • mais vous avez la possibilité de choisir des programmes en fonction de ce que vous voulez capter (portrait, macro, photo de nuit, etc.)
  • le boitier vous donne même la main pour contrôler l’ouverture et la vitesse

N’oublions pas les trois lettres magiques « APS » … ça vous rappelle quelque chose ?

Ben oui, c’est la base de ce que nous connaissons de nos jour avec les APS-C. En effet, si le film APS est un 135mm classique, il est cependant plus « petit » car une partie de sa surface est utilisée pour que l’appareil puisse enregistrer toutes une série de données utiles, tells la date de prise de vue, le type de film, le format choisi, la vue en cours, etc.

APS pour Advanced Photo System : une idée que, personnellement, je trouvais géniale mais qui n’eut que le mauvais goût de ne pas être supportée par les magasines spécialisés et, surtout, d’être trop proche d’un nouvel avènement, celui du numérique.

Avec ces films, vous pouviez choisir le format de votre photo (panoramique, normal, carré) – que vous pouviez faire varier tout en restant sur la même pellicule, les données que vous vouliez exploiter ensuite (dates, …), vous pouviez retirer le film en cours de route, sans danger, et le remettre ensuite et le faire repartir là où vous l’aviez laissé – utile lorsque vous vouliez changer de sensibilité, de type de pellicule (couleur, N/B)..

Présenté en deux couleurs (anthracite ou gold), il arbore une silhouette proche du S1 et pourtant il en diffère par des détails, comme la poignée, plus petite car il n’y a plus de sabot pour un flash supplémentaire, l’écran LED est moins large et la roue codeuse est maintenant sous le pouce droit.

Pas mal, non ?

Et pourtant, ce Minolta S100 n’a pas eu grand succès, pour plusieurs raisons.

La première, son prix, encore trop proche du S1, mieux fourni en fonctionnalités. Ensuite, la disparition du MRC (pour Middle Roll Change, soit la possibilité de changer le film en cours de route), l’affichage dans le viseur, très réduit pour les informations, le fait de ne pouvoir monter un flash externe, au cas où.

Pourtant, il offre encore des attrait particuliers : sa vitesse, certes réduite au 1/1000s mais bien suffisante (avec une synchro flash au 1/90s), son poids plume , l’interchangeabilité des objectifs, ses modes programmes ultra faciles mais performants, son viseur, confortable

C’est une expérience que de photographier avec ce drôle d’appareil. Et les résultat sont bons, Minolta était quand même un des grands constructeurs historiques.

Ceci dit, si vous en trouvez un, sachez que son espérance de vie est réduite ! Non pas à cause de l’appareil, bien construit, mais parce que le format APS n’existe plus. Sauf à trouver des cartouches, forcément périmées, point de salut.

J’en possède encore quelques unes, au frigo. Et je sais que le labo où je vais peut les développer, pas les tirer (ils n’ont plus les rails utiles pour le faire). Mais je vais les réserver au S1, quand j’aurai réussi à remettre la main dessus, il est dans le fourbis des parents !

Source : Collection-appareils, Porst 1997-1998.

Les données techniques

TypeReflex APS
AutofocusPlage large
Anticipation multidimensionnelle
Illuminateur AF par flash
ExpositionMesure sur 2 plages
Programme Expert
Modes P,A, S
5 programmes résultats
Obturateur : 1/1000sec.
Fonctions APSSystème CHP ( 3 formats d’image)
Système PQI (amélioration de la qualité des tirages)
Impression de la date / heure au verso des images
FlashSynchro-flash : 1/90sec.
Flash intégré : nombre guide 17 pour 200 ISO
Compatible avec les flashes Dynax
Commande à distance et sans cordon des flashes TTL
FilmChargement automatique
Réglage sensibilité auto (DX) ou manuelle
Avance continue : 1 image/sec.
Rembobinage auto ou manuel
DiversTout temps
Commande à distance infrarouge
Retardateur 10s
Alimentation2 piles type CR2
Taille124,5 x 78,5 x 55,5 mm
Poids315 g
source : magic-photo

Pour le mode d’emploi, c’est par LA (cliquer sur le fichier PDF)

Quelques références : https://camerapedia.fandom.com/wiki/Minolta_Vectis_S-100, https://tammesphotography.weebly.com/minolta-vectis-s100.html, http://www.submin.com/aps/collection/minolta/cameras/vectis_s100.htm en anglais, https://www.mes-appareils-photos.fr/Minolta-Vectis-S-100.htm, https://www.suaudeau.eu/memo/collection/divers/Minolta_Vectis_S100.html, http://www.magic-photo.com/minolta/vects100.htm, https://collection-appareils.fr/x/html/appareil-2284-Minolta_Vectis%20S-100.html, en français