Aller au contenu principal

Il est disponible ! Luminar AI débarque dans nos ordinateurs

Ah oui, il a su se faire attendre et la question est : cela en vallait-il la peine ?

J’ai eu la chance de l’avoir en pré-commande et de l’essayer, mais avant de vous livrer mes impressions, toutes subjectives – comme d’habitude – une fois n’est pas coutume, je vais vous envoyer sur un site avec qui j’ai quelques contacts.

Phototrend est un site qui propose régulièrement du contenu tels des analyses de produits (appareils, objectifs, programmes, etc.), des interview, des astuces et conseils, …

Et ils se sont livrés à une première analyse du nouveau Luminar AI dont ils développent les aspects techniques et matériels.

Voilà, si vous les avez lu, je vous livre maintenant ma propre analyse du programme.

Vous le savez, j’ai préféré Luminar 4 au sempiternel Lightroom qui nous prend pour des pommes et qui décide, très « trumpien », que la licence à vie à vécu et qu’il faut passer par un abonnement avec des tas d’accessoires dont vous n’aurez peut-être pas besoin mais qui sont néanmoins payants.

Soyons de bons comptes, ce programme est très bon et ce n’est pas pour rien qu’il est souvent cité, mais j’aime trop ma liberté ….

Et donc, j’ai choisi son challenger, Luminar 4 qui, jusqu’ici, répond parfaitement à mes besoins. Je l’avoue, ils sont limités : pouvoir développer mes RAW (enfin, ceux de mes différents appareils), ce dont il s’acquitte parfaitement, ensuite pouvoir effectuer quelques retouches, comme on le faisait au temps de l’argentique, pour donner le meilleur de sa photo et puis …. ben c’est tout !

Lorsque j’ai entendu parler de Luminar AI, je me suis dis qu’il s’agissait là d’un produit innovant qui, si les promesses étaient tenues, aller apporter un grand confort aux photographes pressés, à ceux qui ne sont pas trop au fait de ces programmes, en gros à beaucoup de gens qui n’ont pas envie d’investir un mois plongé dans un mode d’emploi pour sortir une (bonne) photo.

De fait, l’Intelligence Artificielle semble faire des « miracles » mais comment ?

Revenons sur le principe de l’AI : ses algorithmes sont le résultat de l’analyse de milliards de photo pour « tirer » les enseignements de que ce que peut être une bonne photo, en termes de netteté, de contraste, de luminosité, de relief, de rendu, etc.

Où trouver ces milliards de photos ? Ben, sur Instagram, sur Google Photos et d’autres gros serveurs contenant ces images.

Avec quelles conséquences ? Mais que ces photos soient celles que le public « aime », de celles qui se ressemblent, dont les effets se répètent parce qu’ils plaisent. Vous en voyez des milliers par jours sur ces sites.

J’y avais déjà fait allusion dans mes diatribes contre Instagram. A force d’inciter les spectateurs à voter pour ce qu’ils préfèrent, les photographes, pour être reconnus et exposés, se fondent dans un moule qui – in fine – tue toute créativité, car celle-ci est souvent à contre-courant de ce qui plait « aux masses ».

Bref, ce que je veux dire, c’est que ces algorithmes, s’ils font très bien tourner la machine interne du programme auront tendance à uniformiser le style de vos photos.

Cependant, sans doute les ingénieurs derrière tout ça y ont ils pensé, car ils vous restent des curseurs pour moduler les interventions de l’AI.

Mais il vous permettra aussi de créer des photos qui sortent de l’ordinaire sans devoir vous triturer les méninges, celles de l’AI le feront pour vous, rapidement et avec des résultats harmonieux.

Pour l’avoir testé donc, je peux vous dire que oui, le programme permet de gagner du temps avec des bonnes photos que l’on a envie de « booster » un peu; oui le programme permet de rattraper quelques erreurs et de sauver une photo; oui le programme fait très bien son travail.

A vous maintenant de rester raisonnable et de connaitre les limites que vous ne voulez pas dépasser dans le traitement de vos images. Et le programme vous permet quand même de garder la main à ce sujet.

Il n’est pas trop cher. Si donc vous cherchez un bon produit, Luminar AI devrait vous permettre de trouver votre bonheur.

Si vous désirez l’acquérir, c’est par ICI.

Bonne découverte, bon amusement et – surtout – bonnes photos.

Vos commentaires sont les bienvenus, ils aident à faire avancer nos réflexions.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Abonnez-vous à ce blog par e-mail.

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à ce blog et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Traduire/tradurre/traducir/translate/vertalen/übersetzen

Archives du blog

L’Atelier de JP

Passionné de photographie et de peinture

Statistiques du blog

  • 26 730 visites
%d blogueurs aiment cette page :